Des nouveaux SUV pour Toyota

Crossover sous-compact basé taquiné

Toyota sait que nous ne le voulons clairement pas si c’est facile, c’est pourquoi la marque taquine son prochain crossover sous-compact avec le croquis ci-dessus. Le modèle actuellement sans nom reposera sur la plate-forme Global Architecture-B (ou GA-B) de Toyota lorsque la production commencera à l’usine d’Onnaing, en France, qui construit également la Toyota Yaris basée sur GA-B (c’est-à-dire pas notre Yaris basée sur Mazda2) , avant le milieu de la décennie. Voir les 52 photos Bien que le nouveau multisegment puisse sembler être un peu plus qu’une Yaris sur pilotis, Matt Harrison, vice-président exécutif de Toyota Motor Europe, a déclaré dans un communiqué de presse que le véhicule n’était en fait « pas seulement une Yaris avec revêtement de carrosserie et suspension surélevée. .  » Hélas, Harrison n’a pas abordé ce qui sépare réellement le prochain multisegment de l’entreprise de son frère à hayon. Étant donné que la Yaris européenne n’est pas vendue aux États-Unis, nous hésitons à croire que ce nouveau multisegment basé sur Yaris fera son chemin vers nos côtes. Là encore, les Américains ont notoirement faim de crossover, et Toyota pourrait décider que cette écoutille haute est le moyen idéal pour aiguiser l’appétit des consommateurs nord-américains. De plus, pilotage 4×4 Toyota a déjà annoncé son intention de construire un nouveau crossover dans sa nouvelle usine d’Alabama qui fait partie d’une joint-venture avec Mazda. Ce crossover pourrait très bien être une variante de ce modèle sous-compact de construction française. Alternativement, le crossover Alabama pourrait être la version de production du concept FT-4X que Toyota a dévoilé au salon de l’auto de New York 2017. Contrairement au crossover sans nom taquiné pour l’Europe, le boxy FT-4X se trouve sur la plus grande plate-forme GA-C qui sous-tend également les goûts de la Corolla et du C-HR. Que le marché américain reçoive ce multisegment basé sur Yaris, une version de production du FT-4X, ou les deux, reste à voir. Quoi qu’il en soit, il est possible que le multisegment Toyota qui sort de la ligne en Alabama porte la plaque signalétique 4Active, car la société a récemment déposé une demande d’enregistrement auprès du United States Patent and Trademark Office.